Muskin Law Offices


PRÉSENTATION DU CABINET

Victor P. Muskin, avocat américain, possède une large expérience en matière de litiges commerciaux et droit international, acquise dans un important service juridique du gouvernement, et à travers deux cabinets new-yorkais bien connus. Il apporte son expérience de grand cabinet à l'environnement du plus petit cabinet de Scheichet & Davis, P.C. ou il est conseil depuis 2003. Il travaille aussi à titre libéral.

M. Muskin est membre de l'Association du barreau de l'état de New York, l'Association des barreaux français et américains (French-American Bar Association) et l'Association américaine du droit étranger (American Foreign Law Association). Il est inclu dans la publication " Who's Who In American Law ". Il est diplômé d'Oberlin College (Ohio) et de la faculté de droit de New York University, et a été membre de l'U.S. Peace Corps en Afrique de l'est.

Activités Professionelles

Les activités internationales de son cabinet se concentrent sur la représentation et le conseil de sociétés européennes et de particuliers dans le cadre de leurs affaires aux Etats-Unis. Depuis plusieurs années, M. Muskin travaille en étroite liaison avec des cabinets d'avocats européens, tout particulièrement en France, pour apporter son concours à ses clients dans l'élaboration et l'exécution de contrats internationaux, ainsi dans des procès multinationaux et dans l'implantation d'entreprises commerciales aux Etats-Unis. Les domaines du droit traités dans ces projets comprennent le droit commercial, le droit financier, le droit de succession, le droit des sociétés, le droit relatif à la distribution des produits, le droit du travail, le droit immobilier, le droit de la propriété intellectuelle, et le droit fiscal international.

Parlant couramment le français, M. Muskin a représenté ses clients au tribunal de commerce de Paris et a fait une conférence en France sur le traitement des litiges commerciaux aux Etats-Unis,et dans une autre conférence à Paris a présenté le point de vue américain sur le concept juridique européen de la distribution sélective. M. Muskin offre un soutien bilingue à ses clients et leurs avocats francophones, ce qui confère des avantages importants dans des affaires obligeant d'entretiens avec des témoins et l'étude des documents.

M. Muskin possède aussi des relations avec plusieurs cabinets d'avocats dans d'autres villes européennes importantes, particulièrement à Moscou, où il travaille sur des affaires de succession et commerciales impliquant l'interaction du droit américain et russe.

Aux Etats-Unis, les affaires traitées se concentrent dans le règlement de litiges commerciaux, pour une clientèle allant de grandes sociétés et des institutions financières aux entreprises familiales. M. Muskin a représenté également des investisseurs et des courtiers dans des affaires boursières, et des promoteurs immobiliers et des investisseurs sur des questions de droit des sociétés de personnes (partnership issues). Dans la domaine de la propriété intellectuelle, il a représenté ses clients dans l'enregistrement des marques en tant que dans des affaires contentieuses auprès du Trademark Trial and Appeal Board du U.S. Patent and Trademark Office. Il a représenté ses clients aux procès devant des tribunaux d'Etat et nationaux dans plusieurs juridictions des Etats-Unis, et à des arbitrages. Il est autorisé à plaider devant plusieurs cours d'appel fédérales, et devant la Cour Suprême des Etats-Unis. Il a été inscrit comme médiateur neutre pour les affaires commerciales par le tribunal supérieur (supreme court) de New-York, qui le charge souvent de rechercher la résolution des difficiles affaires contentieuses.

M. Muskin a des relations de correspondant avec des cabinets d'avocats dans la plupart des grandes villes de l'ensemble des Etats-Unis, ce qui permet de traiter affaires juridiques ou des litiges à travers les Etats-Unis. Il a également établi des relations avec d'autres cabinets d'avocats de New York, offrant une variété de spécialisations particulières. Ces multiples réseaux permettent au Cabinet de faire appel aux professionnels les mieux placés pour chaque question hors de son propre expertise sans sacrifier le perspectif global du client.

Philosophie

Notre mission est de trouver des solutions aux problèmes des clients. Nous ne sommes pas d'accord avec le cliché de Hollywood que les avocats s'occupant des affaires contentieuses sont des gladiateurs de louage. Les litiges aux USA ne sont pas un sport. Ils sont beaucoup plus sérieux et malheureusement chers. A l'exception des cas demandant des mesures provisoires urgents, nous essayons d'utiliser tout moyen hors de litige avant d'invoquer l'aide des tribunaux. En tout cas, la grand plupart des affaires contentieuses se ressoudent éventuellement par transaction achevée avant le jugement final.

Nous faisons une évaluation de chaque problème afin de développer une solution qui s'accorde avec les besoins et objectifs du client. Le fournissement des conseils effectifs, le succès au tribunal et le contrôle des couts dépendent sur la participation du client à chaque étape de chaque affaire. Nous développons un plan stratégique pour chaque cas, et chaque pas pour l'avancer est pris en coordination avec le client. N'importe où se trouve le client, aucun appel ne reste sans réponse.

La profondeur rare des ressources de M. Muskin lui permet de traiter tout problème d'un perspectif global, synthétisant les expertises juridiques et financiers obtenus directement des collaborateurs dans les pays concernés, qui ont de l'expérience dans chaque domaine exigé par le projet, se sont connus, et se sont habitués à travailler ensemble. Ce niveau de service est crucial au succès des affaires internationales dans une ère qui ne connait plus les contraints des frontières nationales. Historiquement il a été offert uniquement par les plus grands cabinets multinationaux et à un cout beaucoup plus élevé.

Honoraires

Les honoraires sont calculés normalement sur un taux horaire, déterminé selon la tâche et le genre du projet, facturés mensuellement. Dans certains cas un taux horaire réduit en combinaison avec un pourcentage de succès peut être considéré.